bardage-1
bardage-2
bardage-3
bardage-4
bardage-5
bardage-6
bardage-7
bardage-8
bardage-9
bardage-10
bardage-11
bardage-12

Au niveau esthétique, les bardages offrent une liberté exceptionnelle. La présence d’une lame d’air permet notamment de mettre en œuvre des teintes sombres ou soutenues sans risquer un échauffement excessif de l’enveloppe. Sur le plan technique, la mise en place d’un bardage exige en amont une étude rigoureuse du calepinage, suivie d’un soin méticuleux au stade de la pose. En rénovation, le réglage de l’ossature, en compensant, au besoin, des inégalités importantes du bâti, permet d’isoler en mur manteau des façades mêmes fortement dégradées, voire humides.

 

[1] Bardage bois, [2] bardage terre cuite, [3] panneau de ciment composite, [4] mosaïque de verre, [5] enduit noir sur façade ventilée sans joints, [6] marbre reconstitué, [7] stratifié compact HPL, [8] pierre naturelle (granit), [9] bardage à clins en ciment composite effet bois, [10] verre émaillé, [11] métal (zinc), [12] tuiles terre cuite posées en bardage.
Remarque importante : pour rendre compte au mieux des effets de matière et de calepinage, l'échelle des échantillons est variable.